jeudi 22 août 2013

La confiance.



" A la racine de la souffrance, il y a un coeur, petit, effrayé d'être là et qui a peur de faire confiance au flot du changement, peur de s'abandonner à cet univers de transformation.
Ce petit coeur fermé s'accroche; il a besoin de contrôler ce qui est imprévisible et que nul ne peut s'approprier et il s'efforce de le faire.
Nous ne pouvons jamais savoir ce qui va arriver.
Avec la sagesse, cette absence de connaissance devient une forme de confiance."
                                       Jack Kornfield



J'ai trouvé le passage ci-dessus très beau et ai eu envie de vous le partager.


De mon expérience, c'est dans ces instants de confiance que l'on est réellement vivant.
Se laisser aller à la confiance de ce côté parfait qui nous échappe parfois.

Je vois la vie comme un cours d'eau où l'on se laisse porter mais où l'on a le choix à chaque instant d'aller un peu à gauche, un peu à droite, regarder en haut, en bas..discuter avec ceux qui se baignent à côté, vouloir remonter le courant et s'y épuiser, s'écouter ou pas, profiter et savourer le paysage si l'on veut...
et faire confiance quand parfois on se trouve dans un petit tourbillon et que l'on ne voit pas encore la suite ni l'ensemble et que même on l'aura peut-être pas.
C'est bien souvent les détours et erreurs qui nous amènent aux plus beaux endroits et aux plus belles découvertes.
Une partie de nous le sait et c'est de là que l'on peut se faire confiance si on est à l'écoute de soi.
Avec la pointe de légereté , on peut se tromper, c'est pas grave, on apprends et on vit le suspens de la vie et de qui on est.

         La confiance s'offre, c'est un cadeau merveilleux, pour les autres,
         pour soi et pour s'ouvrir pleinement à la vie qui nous traverse.


                       La confiance ouvre le coeur, l'espace, les possibles joyeux du souffle de vie..

                                        Belle journée à vous dans le tourbillon de la vie :)



1 commentaire: