dimanche 1 décembre 2013

Décision et volonté

Tout ce que j'exprime, vient forcément de mon expérience, car chacun voit le monde depuis sa porte,de là où j'en suis aujourd'hui et du fruit des échanges avec d'autres mondes individuels.
Ce dont j'ai envie de parler aujourd'hui, c'est le choix conscient,ou plutôt décidé et la volonté dans la réalisation.
L'harmonie me semble découler du fait d'être en accord avec ce que l'on pense, ce que l'on exprime et les actions qui en découlent.
J'étaye ce que je veux exprimer :)

Ce que l'on pense,
les pensées que l'on choisit de nourrir, celles qui nous épanouissent et résonnent avec notre "raison" d'Être .
Nous ne sommes pas à la merci des pensées qui nous traversent, elles passent et certaines deviennent plus présentes par résonnance et nous accompagnent un certain temps si on les nourrit.
Elles me semblent naître de nos croyances, base du raisonnement .Chacun de nous voit le monde à travers le filtre de ses croyances personnelles du moment. Certaines sont constructives et épanouissantes, d'autres limitantes de part un manque de réactualisation par rapport à ce qui est , qui on est en devenir à travers les choix décidés .
Ceci dit, une pensée qui nous dérange a de grandes choses à nous apprendre si on prend le temps d'aller voir.
On décide quelles pensées on choisit de nourrir en fonction de la personnalité qu'on veut vivre et exprimer.
Ce qui ne veut pas dire que l'on est tout puissant dans l'expérience, mais dans la façon dont on décide de la vivre.Ce qui amène à la différence entre douleur et souffrance, la douleur est ce ce que l'on vit face à un évenement, la souffrance est comment on s'attache et s'identifie à cette douleur, que l'on continue à nourrir ou non, et c'est là où l'on a le choix.

Victime ou riche du passé, impuissant ou créateur de notre présent ,spectateur ou acteur du devenir....

 Créateurs dans un monde en co-création .
Acteur et décideur de notre espace intérieur.

Ce que l'on exprime,
est révélateur de notre vision. Vision du monde , vision de soi .
L'énergie de la pensée se densifie à travers la parole et l'écrit .
Il est intéressant de s'écouter parfois et de prendre conscience de ce que l'on dit.
On est très fort pour l'auto-hypnose , ce qui peut être un outil excellent si utilisé dans la direction choisie.
Comment on exprime ce dont nous avons choisi de nous persuader, comment on perçoit certaines choses comme immuables .Les pensées ont grandies et ont été bien nourries.
Chaque mot a un sens, on choisit de dire j'ai un gros problème,voir un boulet ou en ce moment je sens que c'est un peu coincé ou noué..ça n'ouvre pas les mêmes portes de probabilités .
Est-on un tyran exigeant ou est-on bienveillant avec soi-même?
Que dit-on de soi..est-on en accord avec ce que l'on en pense...
La sincérité ouvre un espace de détente et un état des lieux riche de choix.

L'action ou les choix exprimés à travers la matière.
L'action juste découle de l'harmonie entre l'intérieur et l'extérieur, soi et l'autre.
Comment peut-on être sincère, en justesse et en harmonie avec l'autre si on ne l'est pas avec soi-même?
La transparence permet de voir sans déformer.
Si on regarde le monde à travers une fenêtre violette, ça peut être difficile de voir les nuances de vert.
Il me semble que la transparence démarre par voir ce qui ne l'est pas en nous.
Si mes actions sont en accord avec ce que j'exprime qui est en accord avec les pensées que je choisis, là s'ouvre un espace immense d'acceptation.
Acceptation de là où j'en suis, qui je me vis en cet instant, du sombre et du lumineux, des défauts et du potentiel, de l'humain et du divin qui se rejoignent, se complètent mais ne se combattent pas.

L'acceptation n'est pas paresseuse, elle fait un état des lieux de façon neutre et bienveillante et amène à la décision.
Qui je décide d'être dans le film de ma vie?
C'est une décision qui vient de l'intérieur, personnelle, individuelle.
Si je décide d'être sereine, c'est ma décision, même si il y a des tempête et que parfois je m'égare , je sais que c'est la direction que je me choisis, entre autre .
Et c'est là que la volonté épouse une décision réelle .
Je le vois comme garder le cap, on peut se tromper, se perdre quelques instant en étant en réaction, mais on sait où on veut aller, qui on veut être , et on y retourne enrichit de l'expérience.

Tout en étant à l'écoute de ce qui se vit , bien sûr :)
La volonté est une force ,je ne la vois ni rigide ni tyrannique.
Je la vois proche de la persévérance, à ne pas confondre avec l'obstination,
 mais ça c'est encore une autre histoire ;)

Je nous souhaite à chacun d'être en harmonie pensée/expression/action le plus souvent possible.
En tout cas,c'est ce que je viens de m'offrir :)

                     petit partage de quelques mots merveilleux de Neale Donald Walsch

                                            " Soyez la source dans la vie des autres,
                                         de ce que vous voudriez avoir dans la vôtre."





4 commentaires:

  1. Bonjour Marie,
    Ta dernière citation me fait penser à une autre qui m'a marquée : On enseigne aux enfants "de ne pas faire aux autres ce qu'on n'aimerait pas qu'on leur fasse", on peut aller plus loin, en essayant de faire aux autres ce qu'on aimerait qu'on nous fasse. Ca n'est pas très poétiquement écrit, mais je trouve ça efficace. Belle journée! Lechalote

    RépondreSupprimer
  2. Alors,ce qui m'est venu tout d'abord, c'est que ce que concentrer vers ce que l'on voudrait me semble plus épanouissant que de rester face à ce que l'on ne veut pas, étant cependant une étape intéressante pour y arriver :)
    De là, je me suis fait la réflexion que ce que l'on ne veut pas, me semble venir,la grande majorité du temps d'une expérience passée en tant qu'acteur ou spectateur. Alors que ce que l'on aimerait ou voudrait naît d'une plus grande part de créativité, c'est à dire que l'on aimerait vivre ça ou ça, même si on ne l'a jamais vu,lu ou vécu..on arrive à l'imaginer..du coup, ça m'a amené à la pensée que nous somme meilleur créateur dans le beau, l'amour et l'épanouissement.Ce qui me semble être vraiment notre nature profonde.Il y a un côté contagieux au bonheur, si on offre le meilleur de nous même à l'autre, on vit la joie de l'offrir mais on le vit aussi à travers l'autre, un autre moi :) on crée dans l'instant ...ce que l'on aimerait aurait une amplitude d'avenir plus créatif?...Belle journée à toi aussi .

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Marie :)

    Ton texte et ta réponse précédente me font enfin comprendre que j'avais peur d'être Moi et que cette peur me faisait répéter de vieux schémas en gardant (en visualisation) une page blanche remplie de choses désagréables, de certitudes (vécu, croyances, doutes...) que j'essayais de gommer en disant "je ne veux plus de ça dans ma vie" alors qu'il me suffit en toute confiance et amour pour ce que je suis vraiment de remplir une nouvelle page blanche avec ce que je souhaite de meilleur pour moi...
    Une petite ballade en pleine nature ne serait pas inutile pour transformer l'ancien en énergie de vie et remercier car j'ai l'impression d'avoir passé un cap en conscience et compréhension.
    Tu m'avais déjà donné la réponse pourtant mais je ne visualisais pas ou je n'osais pas.
    Merci pour ton écoute et ta patience Marie.
    Merci infiniment :)
    Agnès


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle plaisir de lire ce que tu t'offre Agnès.
      Je te souhaite une magnifique page à la rencontre de l'expression de qui tu es.
      Merci à toi pour ton partage
      :)

      Supprimer