jeudi 1 mai 2014

S'ouvrir à la relation .

Partage de questionnements et pensées sur la façon dont on laisse l'ouverture à la relation à l'autre .
De mon point de vue, car tout est question de regard de là où l'on est .

Dans la notion de s'ouvrir à la relation il y a forcément en filigrane l'illusion d'être séparés.
 La façon dont nous rentrons en lien avec l'autre me paraît être un joyau de l'expérience humaine .

Comment je rentre en lien avec ce et ceux qui m'entourent ?
Est-ce que j'arrive à être vraiment là en cet instant, plus ou moins libéré de mémoires et idées parasitantes pour être en échange avec l'autre ?
Suis-je présent ...
ou dans le marais des pensées et jugements qui vont conditionner l'échange?
Suis-je au clair avec les exigences et attentes que je projette sur une relation .. ou pas .
Exigence que l'autre comble mes besoins, que je n'arrive pas à combler moi-même, besoin d'attention, d'écoute, de tendresse, d'être aimé, reconnu ...

Petit marathon du mental et insatiabilité de l'égo blessé, qui nous empêchent d'être présent à l'autre .
A qui il est, à cet instant de rencontre, de convergence dans l'expérience .

Est-ce que je me présente à l'autre avec un sac énorme, que mon personnage essaye de bien dissimuler,d'attentes et de conditions, un gouffre béant de manques à combler?
ou y a-t' il un espace vierge offert, pour cette opportunité de cheminer ensemble .
Découvrir l'autre tel qu'il est, là, maintenant et ce que je peux apporter .

Suis-je pleinement présent et ouvert à l'autre dans cet instant de rencontre .
 Est-ce que, ce que je suis en train de créer dans l'échange est du lien ou de l'attachement ..
Est-ce que je me positionne de façon équilibrée dans le donner-recevoir ?
Suis-je dans le coeur ou dans ma tête ?


Sortir des projections et des attentes pour être là, dans cette rencontre à l'autre, accueillir ce moment d'échange et de relation . Etre dans le coeur, simplement ouvert .

Je pense qu'il est toujours intéressant de revisiter avec sincérité notre positionnement dans toute relation .

Et si on s'écoutait simplement, dans ce que l'on ressent en présence de l'autre, en étant présent à soi .
Jacques Salomé expose de façon simple qu'il y a quatre actions pour entrer en relation de façon saine :
donner, recevoir, savoir demander et refuser .
Cela me parle beaucoup parce que cela me semble réellement la base du respect et de l'écoute de soi-même/de l'autre .

Cette sincérité et cette transparence mettent en évidence, que nous en sommes en lien avec tout ce qui nous entoure .Ce qui peut nous empêcher de le ressentir, ce sont tous les cartons posés devant, mais ça a toujours était là .

C'est l' ouverture à l'autre, aux autres, au nouveau, qui nous offre l'opportunité de grandir et nous épanouir ensemble .
Laissons-nous surprendre par la richesse de la multiplicité et ouvrons-nous à y participer le plus pleinement possible .

Belle journée à tous .





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire