vendredi 9 janvier 2015

Je nous souhaite à tous pour 2015, de faire nos choix en conscience, relié à notre coeur et à l'harmonie, de ne pas nous laisser emporter par de vieux shémas de réactions .
De mettre notre attention dans ce que nous nourrissons et faisons grandir .
D'observer si nos actions naissent de la peur, de la colère, en réaction à ce que nous ne voulons pas, ce que nous rejetons avec force et émotions ou si notre façon de vivre et participer est l'expression de ce qui nous vient du coeur, de ce qui nous fait vibrer, nous est juste et harmonieux .

C'est un choix important, nous nourrissons notre réalité de ce sur quoi nous nous concentrons .
Chaque événement, qu'il soit confortable ou inconfortable, nous offre cette opportunité de revenir en soi et de faire le choix de cultiver le côté lumineux ou le côté sombre de l'être humain .
La paix s'amorce en soi-même, d'abord . On ne peut vouloir la paix dans le monde si l'on est pas en paix à l'intérieur de soi et avec ce qui nous entoure .
Il est de notre responsabilité individuelle de cultiver en notre espace intérieur ce que l'on désire à l'extérieur .
Nous sommes créateurs, tentons le plus possible d'être créateur conscient .

Je souhaite que nous prenions conscience de notre part lumineuse et que ce soit celle-ci qui soit cultivée .
Tout est évolution, l'ombre permet de voir la lumière, cette période de crise nous invite à poser des choix et nous impliquer dans ce que nous voulons vraiment mettre en place .
Nous avons la possibilité de choisir un monde d'harmonie, de joie et de partage, de le cultiver et le faire grandir. Soyons tolérants avec nos imperfections mais constants et patients dans la direction que nous choisissons .

Je nous souhaite donc pour cette année qui démarre, de ne pas nous laisser emporter par des réactions de peurs, de manques mais de nous laisser guidés par le coeur et la confiance .
De nous relier les uns aux autres dans la paix et le respect, avec joie et amour .
D'oeuvrer en acteurs conscients, ensemble, pas à pas, étape après étape, à la naissance d'un monde meilleur .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire