mardi 6 mars 2018

Vivons nous le respect de nous-même sur le niveau du vécu humain ou à travers nos idéaux ?
C'est une belle question que nous sommes allées explorer tout à l'heure lors d'une séance.

Nos idéaux,nos valeurs sont comme nos guides, notre direction,ce à quoi nous aspirons. En image, ce serait comme une vue du ciel,je regarde le paysage, c'est net,je vois bien où c'est dégagé,là où je ne "veux"pas aller...
D'un autre côté, il y a l'expérience de vie sur le terrain avec ses aléas et les mises en situation qui titillent nos limites, nous poussent à nous ouvrir et surtout à nous découvrir .

Mais voilà, sur le terrain, on acte ce que l'on peut gérer par rapport à ce qui se vit,là où l'on en est .
Parfois on se sent perdu dans cet écart entre nos idéaux et ce que l'on vit.

Cet écart se creuse d'autant plus lorsque l'on travaille sur soi, ce qui est assez logique,on "monte" un peu plus haut,on a un angle de vue plus "étendu", encore plus de recul.
Et à ce moment là,il arrive que l'on se juge et donc que l'on se dévalorise .
"Comment ça se fait que j'en sois encore là?"
"Qu'est ce que je n'ai pas compris?" etc
Qui ne sont pas de mauvaises questions en elles-même si elles n'étaient pas le fruit d'un jugement,d'un refus .

Cette expérience,les pieds sur terre nous fait grandir,évoluer et surtout nous ramène à l'humilité .

Le respect de soi dans tout ça ?
Je le vois dans la réunification de ces deux parts,la vue du ciel et celle des pieds sur terre,le réalignement des deux pôles qui se rejoignent au coeur.
Comme réajuster la vision des deux yeux, l'un n'est pas plus que l'autre, ils sont complémentaires .
C'est s'accepter et continuer à s'aimer,à se respecter malgrè les écarts que l'on vit entre nos valeurs/concepts et ce que notre personnalité vit .

Ce n'est pas du laisser-aller mais de la souplesse,de la fluidité,de la tendresse.

Dès lors que l'on sorte de la lutte et du refus,on s'ouvre à la vulnérabilité et à la grandeur de l'expérience humaine, en apparence remplie de paradoxes qui sont des invitations à sortir de concepts et jugements rigides, à apprécier les "tâches" de couleurs qui font le tableau de notre vie .

Belle journée

Enregistrer un commentaire